Le Qatar s’offre la maison Balmain

Le holding Mayhoola prend le contrôle de la marque. Balmain rejoint ainsi le giron de la griffe italienne Valentino.

La maison de luxe Balmain devient qatarie. En difficulté il y a quelques années, la maison de couture, qui dégage 120 millions d’euros de chiffre d’affaires aujourd’hui, se voit ainsi valorisée pas moins de 15 fois son ebitda. Le processus d’enchères organisé par Bucéphale Finance a de fait suscité plus d’une dizaine de marques d’intérêts, à la fois françaises comme L Capital (le fonds d’investissement sponsorisé par le groupe LVMH), anglo-saxonnes à l’instar de Permira, ou asiatiques, tel que le hong-kongais Li ka-Shing. La griffe italienne Valentino, rachetée par Mayhoola en 2012. Depuis sa reprise moyennant 700 millions d’euros, son chiffre d’affaires a triplé et s’apprête à frôler le milliard d’euros, grâce à l’ouverture d’une quarantaine de boutiques, avec une forte croissance en Europe.

 

 

Avec le support financier du Qatar, Balmain, qui ne compte aujourd’hui que huit boutiques dans le monde, dont une à New York depuis avril, espère donc suivre la même trajectoire grâce à son expansion au Moyen-Orient et aux Etats-Unis.

 

Étiqueté , ,

2 commentaires sur “Le Qatar s’offre la maison Balmain

  1. This is a neat summyra. Thanks for sharing!

  2. Finding this post has anerewsd my prayers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *